61 Rock Festival – La Bestiole & guests

Le 61 présente son « 61 Rock Festival », en acoustique, du 12 au 15 novembre 2009.

Pour cette première édition, le 61 donne carte blanche à La Bestiole, le duo batterie-guitare volcanique de Delphine Labey et Olivier Azzano.

Invitée d’honneur, La Bestiole convie, à l’heure de l’apéro, sa bande d’amis rockers – Balthaz, Charles Crash, The Kitsch Deluxe, Malto, Antony Dubas – pour quatre soirs de festival ‘unplugged’.

jeudi 12 novembre, 19h30 : Balthaz & La Bestiole
vendredi 13 novembre, 19h30 : Charles Crash & The Kitsch Deluxe
samedi 14 novembre, 19h30 : Malto & La Bestiole
dimanche 15 novembre, 18h : Antony Dubas & La Bestiole

La Bestiole
Delphine Labey debout à la batterie et au chant et Olivier Azzano à la guitare.
Le duo est inédit, mélangeant textes forts et énergie rock, une énergie et un charisme évident qui révèle toute sa saveur sur scène.
La Bestiole décoiffe façon « Barbara les doigts dans la prise » ou « Arno au féminin ».
Le duo batterie-guitare volcanique et fusionnel qui gagne ses galons sur de nombreuses scènes françaises.

Charles Crash
Ancien chanteur de Microconbo et d’Alectex, Charles Crash travaille désormais seul. Il propose un mélange de rock et d’électro, des chansons empreintes d’un grand sens de la mélodie, textes intimistes et doux-amers.

The Kitsch Deluxe
The Kitsch Deluxe a été créé sur une idée lumineuse de Claire qui souhaite sensibiliser le planète face à la détention abusive et totalement dégueulasse des nains de jardin de par le monde.
Delphine, Olivier et SantO ont été touchés par cette injustice et ont rallié immédiatement la cause.
Sinon, The Kitsch Deluxe, c’est du rock en français et en anglais, ça dépend.

Balthaz
Balthaz, groupe de rock français d’Olivier SantO, s’appuie sur des riffs puissants et des textes incisifs.
La sincérité sur scène et dans leurs compos est le fil conducteur de ce quatuor que vous devez absolument découvrir !!

Malto
Après plus de 300 concert avec Cortes, Cédric Doucet le chanteur du groupe se lance dans une aventure parallèle, et devient Malto, ébauchant ses histoires de vies de façon plus intimiste… épuré, acoustique, Malto prend la mer en solo et entraine le public dans de petites tranches de vie, le sourire aux lèvres et la tête dans les étoiles. Tendre et attachant, un bon moment de convivialité et d’émotions partagées…

Antony Dubas
Antony Dubas est fâché contre la société en général et en particulier.
Et il le fait savoir. Il rentre dans le lard.
Et pour ce faire, il a choisi le rock. Le dur, qui cogne et qui sent la sueur.
Mais le tout est plus subtil qu’il n’y parait.
Si un Trust est à l’évidence une influence majeure,
Antony Dubas n’oublie pas de conserver un côté accessible.
Une vraie voix, des textes en prise directe avec le quotidien,
bref pas simplement un déversement de révolte mais une réflexion.

2009.11.12-15 61 Rock Festival 61