Joël Bastenaire

Le 61 vous convie, mercredi 16 mai 2012 à 19h, à la présentation de « Back in the USSR – Une brève histoire du rock et de la contre-culture en Russie » (Le mot et le reste), de Joël Bastenaire.
Discussion et dédicace. Rock russe et vodka.

« S’il n’est pas possible d’entraver le flux de circulation des bandes enregistrées de musique interdite, mieux vaut essayer de contrôler en amont la production même de ces musiques. Et même, si possible, suivre au plus près les échanges de produits importés, objets d’un marché noir intense et très fructueux. C’est ainsi que la principale bourse aux disques rock et pop d’occasion s’établit à Moscou dans le souterrain de la place Loubianka, aux pieds du siège du KGB, dans une zone où le ministère de l’intérieur ne peut pas intervenir…
Back in The USSR est une étude habitée et érudite de la naissance et de l’évolution de la musique rock en URSS. Après un rapide retour sur les courants artistiques des premières années du régime puis sur
l’irruption du jazz, on entre de plain-pied dans l’histoire fascinante du rock russe : sa géographie, de la tranquille Estonie à la remuante Georgie ; ses personnages, des bardes révoltés aux groupes autorisés ; ses conflits ou ses renoncements face au pouvoir de l’État soviétique. À travers une sélection commentée de groupes et d’albums, cet ouvrage permet la découverte de cet espace-temps culturel longtemps resté ignoré de l’Occident. »
Ancien administrateur de l’IRMA, attaché culturel à Moscou puis conseiller culturel en Georgie jusqu’en 2011, Joël Bastenaire est un fin connaisseur de la Russie mais aussi du Moyen-Orient et de l’Asie centrale. En 1987, il crée une structure de production dédiée aux artistes de rock russe lui permettant d’être un acteur privilégié de cette histoire.

 

2012.05.16 Joël Bastenaire 61