Julien Lacombe & Sarah Arnal

Le 61 accueille, mardi 6 mars 2012 à partir de 19h, Julien Lacombe et Sarah Arnal pour leur BD « La première fleur du pays sans arbre » (Les Requins Marteaux).
Discussion et dédicace.

Extrait de la préface de Pierre Christin :
« On est en Afghanistan, on y est vraiment. En compagnie d’un observateur engagé, d’un voyageur modeste, d’un vrai connaisseur du pays, d’un conteur aux sinuosités tout orientales, d’un miniaturiste au trait précis. (…) Dans un mélange parfaitement agencé de scènes de la vie quotidienne, d’histoires de vies, d’éclairages socio-économiques, d’approches quasiment ethnologiques, de portraits d’hommes et de femmes souvent déchirants et d’anecdotes parfois tristement désopilantes, bien des idées reçues sont remises en cause. (…) Un texte toujours pudique mais toujours pointu.
Quant au dessin, souvent allusif, parfois presque évanescent, il sert parfaitement le propos en pratiquant souvent la métaphore pour traduire une situation sans l’illustrer platement, proche en un sens des encres griffées d’Henri Michaux, mais sans aussi se faire réaliste lorsqu’il le faut.
Avec La Première fleur du pays sans arbre, Julien Lacombe offre, en compagnie de Sarah Arnal, l’une des peintures les plus justes, les plus sensibles, d’un pays suspendu entre le passé et l’avenir, dans le brouillard d’une guerre sans fin et la poussière d’une civilisation en lambeaux. »
2012.03.06 Lacombe Arnal 61