Le Goujon Folichon

Le 61 et Antoine Couder vous convient, vendredi 13 juin 2014 à 21h, au spectacle Le Goujon Folichon.
Explicit lyrics et accordéon torride au bord de l’eau.

Le Goujon Folichon, c’est ainsi que se nommait l’aimable bordel des bords de Seine que dirigeait d’une main de fer Mémère Jeanine du temps où l’établissement était inscrit en haut de l’agenda des jolis messieurs en route pour Deauville. De cette escale pimentée sur les rives du plaisir, Julien Fanthou en a fait un spectacle de chansons crûment réalistes en hommage à son arrière grand-mère dont il a éclairci peu à peu le mystère biographique que sa famille avait  jusqu’ici pudiquement entretenu. Entre hommage et révélation, Julien Fanthou quitte la scène de l’opéra pour celle du beuglant mettant sa voix de baryton au service de ces grands hymnes du boulevard et des lupanars de la capitale qui sonnent comme des cris de ralliement. « La vipère », « la purée » ou « le tango stupéfiant », autant de chansons oubliées que Julien revisite avec passion, mêlant sa voix à l’accordéon de Gérald Elliott pour ressusciter l’âme du lieu aujourd’hui disparu, le tout sous le regard bienveillant de Caroline Loeb qui dirige d’un geste ouaté l’insolite duo à travers un spectacle peuplé de marlous, de filles de joies plus ou moins perdues et de créatures interlopes. De Jean Lorrain à Juliette en passant par Gainsbourg, ce cabaret de maison-close insolent et sexy embarque le public enivré de souvenirs vénéneux vers de coupables passions… C’est parti pour le grand frisson !

2014.06.13 Goujon Folichon 61