Philippe Simon

Le 61 vous convie, mardi 11 mars 2014 à 19h, à la présentation du livre « Les Eclats de la guerre » de Philippe Simon.
Dédicace et discussion avec l’auteur.

« Les Eclats de la guerre – Chroniques de la peur, du journalisme et des fantômes », de Philippe Simon (Editions François Bourin).
« Cette période n’a jamais fait vraiment partie de ce que l’on appelle des souvenirs. Elle n’y appartiendra jamais je crois. C’est d’une autre nature il me semble. Ces années-là demeurent au fond de mon cerveau comme une énormité par rapport au reste. Elles écrasent tout et dominent tout. Elles boulottent tout l’air et l’espace comme un enfant handicapé avec son entourage. Je ne peux m’en défaire. Ne le souhaite pas en fin de compte.


L’expérience bosniaque détermine encore ce que je suis aujourd’hui. Toutefois c’est dans la tranquillité que j’ai pu m’y pencher.

 Je suis né à Sarajevo, puis né une deuxième fois à Mostar, j’ai plongé à Banja Luka, Zadar, à Knin, Zvornik, à Prijedor, j’ai été blessé à Maglaj, j’ai vomi à Varès et à Sarajevo. Je sais que pour bien d’autres journalistes c’est la même chose. Nous y sommes allés volontairement mais ne savons pas réellement quand nous en sommes sortis vraiment. Y parvient-on en fait ? »


Ainsi commence le récit de Philippe Simon, qui a suivi la guerre en ex-Yougoslavie. Aujourd’hui, c’est la guerre qui le poursuit. Dans la grande tradition de ce genre littéraire, il témoigne aussi de cette nouvelle génération de reporters qui a vécu le premier conflit de l’après Guerre froide sur le sol européen, l’un des plus cruels et des plus intranquilles du nouveau siècle.
Philippe Simon a longtemps été journaliste de guerre. Aujourd’hui il travaille pour France 3 et chasse ses fantômes avec l’écriture.

2014.03.11 Philippe Simon 61