Wreckless Eric

Le 61 et Antoine Couder vous convient, vendredi 30 mai 2014 à 20h, au concert de Wreckless Eric.

Figure tapageuse du punk anglais, Wreckless Eric est avec Ian Dury, Elvis Costello ou Damned l’un des héros du légendaire label Stiff Records. On lui doit notamment des titres tels que le très pop « Hit and miss Judy » digne d’une fête d’Eurovision un peu destroy ou le très rocailleux « Be stiff » qui viendrait prendre à manger chez Undertones pour nourrir le glam du groupe Kiss. Bref, ce que l’on appelle pudiquement « la fin des années 70 », Wreckless Eric en a incarné un étendard flamboyant avec des groupes tels que Milksakes et surtout The Len Bright Combo qui en leur temps ont fricoté avec le culte. Après une petite série d’albums publiés dans les années 90 par le label français New Rose, Eric avait un peu disparu des radars média pour finalement réa-apparaître avec le nouveau siècle. « Rock’n roll is here to stay » (pour paraphraser le titre du nouveau livre de Bruno Lesprit), grâce notamment au travail du label Fire records qui s’est attelé à la réédition intégrale de l’oeuvre du zigoto (voir photo). Les disques et chansons de Wreckless reviennent donc peu à peu sur le devant des platines avec ce style anglais inimitable, à la fois narquois et sincère; « Love songs, unrequited love songs, lost love songs, songs about losing the plot. Funny songs, sad songs, fucked-up songs, songs about fucking. And songs about not fucking »
En solo avec sa guitare électrique pour un concert unique en France.

 

2014.05.30 Wreckless Eric 61